Neurocampus de Lyon : centre de recherche en neurosciences

Le CRNL (Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon) situé sur le site du Vinatier à Bron regroupe maintenant quinze équipes de recherches dont l’équipe Cognition Auditive et Psychoacoustique (CAP). Cette équipe pourra, par exemple, réaliser des mesures du seuil de l’audition.

Le CRNL met à la disposition des équipes dix plateformes et plateaux techniques dont plusieurs cabines audiométriques qui ont nécessité toutes nos compétences et un suivi de chantier efficace.

Le projet a été cofinancé par le CNRS, l’Inserm et les universités Lyon 1 et St-Étienne.

« Neurocampus est un bâtiment de 7 000 m2 équipé des meilleurs outils d’exploration fonctionnelle :

  • salles de recherche dans lesquelles les équipes travaillent sur des outils de pointe, microscopes à balayage laser reconstituant le tissu cérébral en 3D;
  • laboratoires où on étudie, par exemple, des embryons de poissons pour en savoir plus sur les gènes impactés en cas de malformation, où on se penche sur la façon dont le cerveau traite les sons, les odeurs… ;
  • et chambres de sommeil bardées de capteurs pour étudier les effets du travail de nuit, de l’impact de la pollution lumineuse…

Neurocampus va permettre le développement de nouvelles recherches porteuses d’avancées (réalité virtuelle, interfaces cerveau-ordinateur, stimulation cérébrale, etc) et appliquées,  notamment, à la rééducation sensorielle et cognitive. Le champ de la neuro-robotique va lui aussi s’étendre avec des applications dans l’aide au handicap ou aux personnes âgées… »  Ville de Bron

Le projet intègre, entre autres, un laboratoire de sommeil et plusieurs cabines audiométriques. Ces cabines présentent des performances encore inégalées en France. Il s’agit d’un projet acoustique complexe qui a nécessité un suivi particulier. Échologos assura la maîtrise d’œuvre acoustique et Bastien Francony se chargea du suivi de chantier et de la mise au point du cahier des charges techniques des cabines audiométriques.

« Ce Neurocampus ambitionne de devenir un pôle international des neurosciences lyonnaises. » La Tribune Auvergne Rhône-Alpes.

Un commentaire

  1. Ping :Quel avenir pour les oreilles des Français ? – Échologos

Les commentaires sont fermés